APRStt vous connaissez?

capture-decran-2016-10-02-a-07-09-09

L’APRStt n’est pas nouveau, je l’avais utilisé il y a maintenant plusieurs années pour experimenter l’indication de présence sur carte APRS en diffusant une trame DTMF.

Pourquoi je vous le décris aujourd’hui ?

L’APRStt reste un moyen simple et existant pour s’authentifier au niveau d’une installation radio. L’intégration sur un relais peut amener de nouvelles fonctionnalités.Comment cela fonctionne t-il?

+------------------+  
| 1    2    3   A  |  
|     ABC  DEF --> |  
| 4    5    6   B  | 
|GHI  JKL  MNO <-- |   
| 7    8    9   C  |  
|PQRS TUV WXYZ del |   
| *    0    #   D  |   
|    space     OK! |   
+------------------+  

Pour écrire avec un clavier DTMF en alphabétique nous aurions plusieurs solutions, la premiere consisterait pour faire un A, de taper en DTMF « 22 » ce qui signifiait touche 2 premiere caractère et pour un F nous ferions « 3333 » touche 3 troisième caractères.

Pour mon indicatif F8ASB cela donnerait:
333382277777222

Cette solution peut entrainer des trames très longue, même si l’utilisation des mémoires DTMF peut faciliter son envoi.

Les auteurs de APRStt ont imaginés une autre solution qui permet de diminuer la longueur des trames et également de contrôler les erreurs par un checksum.

En voici le principe:
On utilise cette fois ci uniquement 2 caractères DTMF par lettre.

Pour F8ASB cela donnerait:
3C 8 2A 7D 2B
F   8  A     S    B

On indique maintenant la touche et le caractère sélectionné, A pour le premier, B pour le second, C pour le troisième et D pour le quatrième.

Il existe dans les spécifications de l’APRStt 4 types de trames:

"A" - CALLSIGN  (on y transmet l'indicatif)
"B" - POSITIONS (positions)
"C" - COMMENT   (commentaires)
"D" - MESSAGES  (envoi de messages)

Nous allons uniquement nous intéresser aux trames de type A.

Pour reconnaitre le type de trame, on la précédera de la lettre selon le type.

Donc notre nouvelle trame ressemblera à:

A 3C 8 2A 7D 2B
     F   8  A     S    B
Nous savons maintenant que nous diffusons une trame de type CALLSIGN.

Je vous ai dis qu’il y a un checksum pour éviter les erreurs, checksum signifie « somme de contrôle » nous allons additionner des chiffres selon la trame envoyée et contrôler sont total.

Voici la méthode de calcul:
Nous additionnerons la valeur des chiffres et pour les lettres,
A aura une valeur de 10
B aura une valeur de 11
C aura une valeur de 12
D aura une valeur de 13

Nous comptons le premiere caractère A qui aura une valeur de 10

Ainsi la méthode de calcul pour F8ASB:
3C 8 2A 7D 2B
10+3+12+8+2+10+7+13+2+11 = 78

Nous utiliserons uniquement le chiffre 8 des décimales.

A la base l’APRStt est utilisé pour s’identifié en APRS, elle contient donc également la possibilité de diffusé son Overlay.
unknown-1

Voici les chiffres couramment utilisés:
0 No overlay
1 House
2 IRLP Station
3 Echolink Station
4 User-defined
5 TBD
6 TBD
7 Walkie Talkie or HT
8 Boat
9 Car or Auto

Nous remplacerons le symbole par 0 car nous avons choisi de ne pas utiliser d’overlay.

Nous terminerons la trame par #

La trames APRStt est maintenant complète:
A3C82A7D2B08#

Il existe des générateurs de trames APRStt en ligne, vous pouvez utilisé celui ci.
aprstt_simulatorL’implantation d’un tel système sur SvxLink pourrait permettre de s’identifier au niveau du relais, ce qui permet ensuite des possibilités intéressantes.

Deux exemples d’applications:
Vous faites une balises sur le relais qui annonce la réunion du Radioclub ou alors un événement local quelconque.
Nous pouvons autoriser l’APRStt uniquement si cette annonce est active. Les utilisateurs pourraient s’inscrire à cette événement, et à la suite de la balise d’information nous pourrions lister les radioamateurs inscrits.

Nous pourrions également après envoi de la trame APRStt d’authentification connaitre le nombre de QSL que nous avons à notre disposition, ra88 utilise une page web dédiée pour les QSL en souffrances.

Je laisse votre imagination faire le reste…..

Conclusion:

Nous sommes là sur un système d’identification par DTMF performant et fiable, la présentation du système à pour but de vous faire connaitre les spécifications de ce protocole et d’en comprendre le principe dans le cas ou il serait implanter sur des relais dans le futur….. je dis ça , je dis rien 😉

Plus d’informations sur le site de référence:
http://www.aprs.org/aprstt.html
APRStt: Programme décodage écrit en TCL par F4HDW

Vous pouvez recevoir un email dès la parution d’un article sur le Blog F8ASB.COM, entrez votre mail sur la fenêtre à droite et cliquer sur abonnement. Tous les articles en 1 clic ICI
Ce contenu a été publié dans informatique, radioamateur, Raspberry, Relais F1ZBU /F1ZBV, Svxlink, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.